Cognition et numérique

Comprendre , raisonner, apprendre sont des activités cognitives qui reposent en grande partie sur la capacité des individus à mettre en relation plusieurs informations et leur connaissances antérieures. La psychologie distingue les représentations de base et les structures de représentations et parmi ces dernières plusieurs types en fonction des relations qu’entretiennent les représentations de base la composant . De nombreux travaux sont consacrés aux mécanismes psychologiques sous-jacents à ces activités, et dans une moindre mesure à la structure des connaissances elles-mêmes. C’est sur cette dernière problématique que porte mes recherches en particulier l’application qu’on peut en faire pour la conception d’environnements informatiques d’apprentissage. L’étude de l’articulation entre les structures de connaissances et les processus de compréhension, de raisonnement et de production constitue un enjeu essentiel pour appréhender l’impact des connaissances initiales dans ces activités, diagnostiquer ce qui sépare le novice de l’expert et donc mieux comprendre l’origine des erreurs, des difficultés d’apprentissage et les moyens d’y remédier. Comprendre comment sont structurées les connaissances offre aux concepteurs d’environnements d’apprentissage à la fois un modèle du domaine de connaissances, un modèle de l’apprenant et les moyens de diagnostiquer et de rapprocher ces modèles.

Pour citer cet article : Meunier, J.M.,(11/12/2015) "Cognition et numérique,"[blog] Cognition et numérique, avalialable at https://cogninum.hypotheses.org/1 [accessed 24/09/2017].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *